Profil Bio Express
Année 2007 - Page 1 - Page 2 www.profilbioexpress.com
Gérard Gentou

Gérard Gentou

Un coloriste inspiré


« Aujourd’hui, raconte Gérard Gentou, je crée des petits formats de figures géométriques. Dans l’état d’esprit d’un joaillier, je confectionne des bijoux sur papier ; je propose aussi des créations de tissus. C’est une préparation, un projet que je souhaite développer bientôt  en grand, et passer ainsi de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Je n’en dirais pas plus, conclut-il dans un sourire. Il est toujours bon de garder un peu de mystère…»

Au fil des ans, Gérard Gentou a abandonné le style terriblement maîtrisé utilisé pour ses Jeux d’échecs et autres portraits en noir et blanc présentés lors de ses expositions en 1982, en 1984 au Salon des Illustrateurs et à la Galerie La Passerelle. Comme les esthètes qui ont inventé l’hyperréalisme, cet artiste a alors opté pour la couleur à outrance. Après plusieurs expositions ayant pour thèmes Les Cartes à jouer et Les Anges, en 1996 à l’Aquarius, et en 1997 à la galerie Les 100 ciels, Gérard Gentou joue plus que jamais sur l’explosion de teintes subversives. D’une gaieté très sixties, ses personnages dansent un mambo mixé rap qui bouleverse les tendances et dont le stylisme rafraîchit les vieux poncifs. On retrouve force, lyrisme et poésie identiques dans ses Abstraits qui interpellent certes par leur riche foisonnement mais surtout par leur sens de l’inexprimé. Débonnaire, nonchalant dans son allure, Gérard Gentou exprime toutefois dans ses œuvres une joie, une énergie et un avant-gardisme bienfaisants qui inciteraient à croire que l’homme peut tout autant s’épanouir dans le paradoxe de son inclinaison pour les traditions et de ses aspirations visionnaires. Homme de séries et de passions, Gérard Gentou peint pour le plaisir et c’est ce plaisir qu’il communique et transmet.
Gérard Gentou Gérard Gentou